Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Flakvierling 38

par jp 16 Avril 2016, 13:16 1-50 1-48 corgi

20 mm Flakvierling 38

Le Flakvierling 38 est un canon quadruple (augmentation de la puissance de feu à 800 coups/min, un simple 20 mm étant très insuffisant). Quatre Flak 38 sont montés sur un affût.

plafond pratique 2200m et 800 coups/minute ce qui, pour l'époque était impressionnant. ce qui en fait une arme anti-aérienne de basse altitude

Exemplaires construits : 144 000

Il a été décliné en de très nombreuses versions et a été utilisé tout au long de la guerre sur tous les fronts et dans presque toutes les unités allemandes.

le blindage des avions progresse lui aussi et les obus du Flak 38 ne parvenaient pas toujours à les percer. (ce que compense partiellement ça forte cadence de tir)

Flakvierling 38

Flakvierling 38

Historique du 20 mm Flak 38

Développé à l'origine pour la marine de guerre allemande, la Kriegsmarine, le canon de 20 mm C/30 doit pouvoir tirer des obus de 20 x 138 mm et équipe provisoirement des bombardiers comme le Heinkel He 112 à des fins expérimentales.

Se révélant particulièrement efficace,il est d'adapter pour l'armée de terre. le 20 mm Flak 30 puis le 20 mm Flak 38 en améliorant la cadence de tir jusqu'à 220 coups par minute. Il est adopté par l'armée allemande en 1938.

Avec l'introduction de l'obus de 37 mm, capable de frapper à une distance plus élevée que les munitions de 20 mm, le Flak 38 a bien failli ne plus être employé, mais les ingénieurs militaires ont mis au point le 20 mm Flakvierling 38, composé de quatre canons, de sièges et de caissons pour munitions. Les canons peuvent tirer par binôme ou en même temps, en mode automatique ou semi-automatique, atteignant les 2 200 mètres. Ils sont installés sur des châssis comme l'opel blitz des sous-marins ou encore en protection de sites sur des emplacements bétonnés, comme le long du Mur de l'atlantique.

Si l'utilisation de ces canons est dévolue à la lutte antiaérienne, beaucoup d'entre eux sont utilisés contre l'infanterie en site horizontal, notamment pendant la bataille de Normandie, aussi bien lors de la protection de points d'appui, que dans les combats des haies avec les armements montés sur véhicules.

Il sera également utiliser sur le chassis du Panzer IV Flakpanzer IV armé de 4 canons de 20 mm dans une tourelle ouverte le : Wirbelwind

SdKfz 71 - Selbstfahrlafette

SdKfz 71 - Selbstfahrlafette

SdKfz 7/1 avec 4 canons de 20 mm (Flak 38) ou Sonderkraftfahrzeug 7 il a pris son service en 1941.

L'avantage du SdKfz 7/1 pour le support de canons réside dans le fait d'étre le plus grand des semi-chenillés allemands, fournissant une plate forme stable qui encaisse bien les effets du recul des tirs.

Il a été produit environ 800 SdKfz 7/1, les es 100 premiers véhicules l’ayant été à partir d’avril 1940.

Les premiers exemplaires se distinguaient par la cabine standard ouverte. A partir de 1942, la majorité des véhicules ont été équipés de cabines de conduite légère et blindée ainsi que d’une plaque de protection du compartiment moteur.

commentaires

Haut de page